Cette page  en version imprimable

 

            Suite du Samedi 4 Septembre 2010.

.       Le trajet ferroviaire qui relit Thusis à St Moritz, inauguré en 1903, fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008. Avec 39 tunnels, 55 ponts et 1123 m de dénivelé, ce tronçon des Chemins de fer réthiques est un petit bijou d’ingénierie ferroviaire.

           è La portion Bergun-Preda vaut paraît-il le détour … ce tronçon de seulement 6 kms à vol d’oiseau, construit en 5 ans, dans son ensemble est considéré comme l’un des plus spectaculaires au monde.  La différence d’altitude entre ces deux villages est de 420 mètres, cela représente une pente de 70‰  pour réduire celle-ci à 35‰ la voie emprunte une double hélice, système de boucles en spirales, viaducs (7) ou tunnels (9) allongeant le parcours à 18 kms, les trains peuvent alors grimper cette forte pente et se hisser en direction de Preda.

       La gare de Bergun est en travaux, mais nous trouvons assez facilement une petite place et nous inquiétons de prendre les tickets pour Preda. Tarif 16,40 FRS A/R par personne.




Ce petit train circule de Juin à Octobre, à la cadence d’un toutes les heures.    (tarifs et horaires)

      Bergun. 16h14 (point N° 10) nous montons dans ce train fabuleux qu’est le « Glacier Express » pour Bergun-Preda, trajet de 18 mns. A la gare de Preda, le train s’engagera dans le tunnel de l’Albula (5860m) franchissant ainsi le col du même nom.  

      A mon avis, la visite n’en valait pas la peine… de l’intérieur du train, nous profitons bien sûr du superbe paysage de l’Engadine, mais nous apercevons à peine les viaducs, et ce n’est qu’une succession de tunnels, espérons que demain en franchissant le col de l’Albula, nous en verrons un peu plus !  

      L’idéal pour profiter de ce paysage serait sans doute d’emprunter le sentier-découverte jalonné de panneaux explicatifs, de postes d’observation, sentier de 8 kms qui redescend sur Bergun, mais impossible pour nous en ce moment à envisager.

       è Preda (1789 m) point de départ idéal pour de belles randonnées est surnommée la porte de l’Engadine, ce hameau ne compte pas plus de 10 habitants, le retour pour Bergun est dans plus d’une heure, pas grand-chose à voir, à part s’imprégner des jolis paysages et faire trois fois le tour de la gare…

  

            Nous terminons la journée par une promenade dans le vieux è  Bergun (infos) celui-ci présente quelques maisons richement ornées de sgraffites, fresques et encorbellements, une église romane et sa tour décorée, vieille de 800 ans. Un petit musée local présente en modèle réduit (1/87%) ce tronçon.

      Rompant le silence de la vallée, une église tout en haut de la colline fait sonner ses cloches à toute volée, probablement l’appel à la messe,  simultanément, quelques vaches, cloches à leur cou, parcourent les rues du village pour rentrer à l’étable, amusante cacophonie ! A Latsch, village voisin, a été tourné le premier film de la série « Heidi »

     Le parking de la gare nous offre l'hospitalité, nous ne devrions pas être dérangés, les trains ne circulant pas la nuit.

     Demain, pour rejoindre l'Autriche, nous emprunterons le col de l’Albula, cette route présente des passages assez périlleux, semble-t-il !

         

Cette page  en version imprimable

 

         Le col de l'Albula.