Cette page en version imprimable

          Une petite route, la N 183 au sud d’Innsbruck nous a mené dans la vallée du Stubaï, cette vallée n’à rien à envier à ses voisines, prés couverts de fleurs, forêts verdoyantes qui se fondent avec des alpages ensoleillés. Hier soir, nous l’avons parcouru jusqu’à son terminus Mutterbelgalm. (1728 m d’alt.) Sur les sept derniers kilomètres la pente s’était accentuée et le paysage devenu beaucoup plus sauvage, nous y avons établi notre halte nocturne malgré les interdictions, on n’avait pas d’autre choix, le lieu ne présentant que des immenses parkings et les infrastructures !

              ð Vendredi 10 Septembre

        Il a plu durant la nuit, mais au lever du jour, le soleil est au rendez-vous,  la température est fraîche à cette altitude : 8 °

        Et zut… la première bouteille de gaz a finalement rendu l’âme ce matin, ça ne fait pas notre affaire, nous ne sommes pas à la moitié des vacances, nous allons devoir vivre une période de restriction ……

        Alors qu’initialement était prévue l’excursion au « Top of Tyrol » culminant à 3150 mètres,  je lui préfère une destination moins les pieds dans la neige : la plateforme « Stubaïblick » (2136m) (carte itinéraire g) très nouvellement aménagée. (son inauguration en fanfare a eu lieu le 11 Juillet 2010)  

        La télécabine se prend à Fulpmes (25 kms au Nord de Mutterbelgalm, point A) ….. grand parking accueillant….. tarif normal 14 euros, seniors 11 euros, mais aujourd’hui prix spécial 6,9O euros (pourquoi ?) les bonnes affaires sont au rendez-vous.




       Nous montons en 2O bonnes minutes  au Kreuzjoch (point B) survolant les verts pâturages, où broutent tranquillement des vaches, la deuxième partie du voyage se fera dans une purée de pois, tout juste apercevons nous la cabine qui nous croise ! dommage car dans ces conditions,  au sommet nous n’y verrons que goutte !   et là miracle ! le rideau nuageux est resté sur le versant Ouest, ce belvédère offre  une  vue magnifique sur ce versant des Alpes du Stubaï Kalkkögel, massifs acérés, également baptisés Dolomites du Tyrol du Nord.

       Joli kaléidoscope de tons gris, verts, blancs. Superbe !


 

               

     Cette plateforme le « StubaïBlïck » est un petit oasis de détente au milieu d’un paysage alpin féérique. Vous y trouverez 65 kms de chemins de randonnée et de promenade allant de la « facile » à la « difficile », des sentiers éducatifs sur les plantes alpestres, un sentier de loisirs pour les enfants, sentier qui leur feront prendre conscience de la nature, avec tout au long tunnel, tyrolienne, pont suspendu au-dessus de l’aire de jeux. Pendant que les enfants s’amuseront, les grands ne seront pas de reste, avec un parc de loisirs alpin comportant un jardin d’escalade pour grimpeurs, une via ferrata panoramique, des rochers pour descente en rappel, et une tyrolienne pour aller d’un sommet à l’autre.

     Vous préférez les plaisirs gustatifs ? un petit effort, a 40 mns de la gare d’arrivée, se trouve un chalet traditionnel promettant de grands moments culinaires avec plats copieux et variés de knödel.

    Tout au cours de l’été, la plateforme propose des animations, des visites guidées gratuites, elle est aussi le théâtre d’évènements, musique, messe, deltaplane etc….

     Nous nous contenterons de découvertes plus « terre à terre » un peu moins sportives, comme, par exemple au bout du sentier panoramique, cette plateforme édifiée au-dessus du vide.

     Un restaurant avec terrasses et chaises longues vous invite à la détente.

     A gauche un chemin qui mène à une croix marque le sommet, à droite le sentier panoramique, sur son parcours quelques bancs façonnés par des artistes invitent à se reposer et à faire une halte, banc de pierre, de métal, en forme de coeur….

    Après 20 minutes de marche tranquille, on arrive à cette plateforme, celle-ci découvre un panorama exceptionnel « un lieu qui fait vibrer les cinq sens » qu’ils disent dans la brochure ! là on a l’impression de flotter sur un nuage, celui-ci a envahi la vallée.

     La balade sur ce sentier très étroit est agréable, je regrette toutefois le manque de protection sur un des cotés, la brume épaisse laissant quelques doutes sur un éventuel ravin.

 

 

Banc le long du sentier panoramique 

 

     Déjeuner sur place, les températures sont  printanières, ça nous convient fort bien. 

     Après celui-ci, nous envisageons la visite de Hall-in-Tyrol, petite ville située à quelques kilomètres à l’Est d’Innsbrück.

Cette page  en version imprimable