Cette page en version imprimable

 

        * Mardi 17 Janvier (suite) 

 

           Muna, cette petite bourgade  (point N° 10 carte itinéraire) située à une quinzaine de Kms au Nord du prestigieux site d’Uxmal, accueille tous les matins un typique, mais néanmoins très sympathique marché.

 

          Ce qui nous a tout de suite étonnés ce sont les innombrables triporteurs. « Conducteur de triporteur » est là-bas un métier, les hommes y emmènent les femmes des villages, et attendent qu’elles aient fini leur marché.

    

   Sous les arcades de celui-ci, nous verrons comme à Mérida des stands de fruits et de légumes, de la viande, etc….. Presque toutes les femmes sont revêtues d’une « huipile » belle tunique blanche brodée de couleurs vives.

   Les plafonds de ces halls sont décorés avec des peintures représentant entres autres une commerçante avec sa huipile et ses fruits, ou des scènes de la vie de tous les jours…

 

la petite ville de Muna   peinture au plafond des halles du marché  

 

   Il est maintenant 10h. Nous nous enquêtons de trouver le complexe écotouristique « Mun-Ha Uxmal » (environ 2 kms Ouest de Muna) où une chambre nous a été réservée par Nathalie une jeune française qui y a vécu quelques mois. Ca sera Rommel et Dane qui nous accueillerons, feront visiter les lieux, de la cuisine à la salle de bains en passant par les jardins.  


 

 

   Sitôt les valises déposées, Rommel nous emmène visiter le moulin « Chac-Lol » petite maison où sont fabriqués artisanalement les tortillas. Ceux-ci sont vendus par paquets de 500 grammes ou d’1 kg. (12 pesos le Kg).

   Vous voulez tout connaître sur les tortillas ? suivez le lien !

   

 

La visite de cet atelier artisanal terminée, nous prenons la route en direction d’un ses sites de la « route puuc » : Kabah, situé à environ 35 kms de Muna. (rubrique page suivante)

 

     Vous saurez tout sur ce singulier complexe où nous avons passé une nuit typique et sympathique, en suivant ce lien  

 

       Le projet Mun-Ha Uxmal est un projet de tourisme rural communautaire. Il a été mis en place par la société coopérative « Chac Lol » et il a pour but de promouvoir la culture Maya. Mais aussi de proposer une alternative de développement durable aux communautés locales

Plaza de artesanos, c’est un ensemble de  huit pièces reconstituées selon le modèle des villages.

  

        Le complexe possède également un grand restaurant de 200 places proposant de la cuisine typique du Yucatan, d’un musée de trois salles permettant de découvrir l’histoire de la civilisation Maya à travers les époques, ainsi que des sentiers didactiques où l’on peut admirer de nombreuses espèces florales endémiques, ainsi que la faune sylvestre au cours d’une promenade dans une forêt vieille de plus de 150 ans (Réf. Brochure remise gracieusement par nos hôtes)

 

      

 

    De retour de « Kabah » nous faisons une pause le temps d’apprécier le délicieux déjeuner préparé par nos hôtes.

    Le temps de prendre quelques photos de ce complexe sous le soleil et nous repartons visiter « Uxmal » (rubrique illustrée pages suivantes)

  

Le lendemain matin, Rommel se lèvera de très bonne heure, notre journée étant très chargée, pour nous proposer un somptueux petit déjeuner.

 

     Coût de la nuitée dans ce complexe : 420 pesos, à savoir 200 pesos la chambre, 160 pesos les deux déjeuners et 60 pesos les deux petits déjeuners. C’est une pause que je recommanderais tant au niveau de l’accueil qu’au calme tranquille  de ce petit coin charmant, proche d’un petit village typique du Yucatan : Muna.

 

      

 

Certes les chambres n’ont ni eau, ni WC, ni salle de bains, mais vous trouverez tout ce confort au restaurant proche de 50 mètres environ. Je rajouterais également que nos hôtes nous ont improvisé un repas, hum !… je ne vous dis que ça….

 

 

    Voir le diaporama